0
Enseignements et prières
Saint Joseph, « celui qui est caché »

| Mgr Jacques Turck

Saint Joseph, « celui qui est caché »

L’homme a marché sur la Lune, mais le plus extraordinaire, c’est que Dieu a marché sur terre. Tel est le fondement de notre foi chrétienne. Il est fantastique mais contient un mystère qu’il est bien naturel que beaucoup n’en perçoivent pas la grandeur.

Que Dieu soit venu sur terre montre en quelle estime il tient notre humanité. En ce moment de souffrance pour l’humanité entière il est bon de se rappeler que le Seigneur nous accompagne de sa présence. 

En cette fête de St Joseph nous somme conduits à la source des événements de l’an zéro de la naissance de Jésus le Fils de Dieu. Il est bon de rejoindre ceux qui les ont vécus ; parmi eux St Joseph. Mt 1,18. 

 

Dans la famille de Jésus, il y avait Joseph. Il aimait Marie. Dès le 2nd verset de  l’Evangile, St Matthieu nous le présente, il écrit de lui : Joseph, l’époux de Marie (Mt 1, 19). Il est ainsi nommé chaque jour lors de la prière eucharistique par une demande expresse du Pape François, comme si nous étions invités à mettre en lumière son rôle si caché dans l’aventure du salut.

Joseph est un sage. Charpentier, son métier est proche de celui des architectes. C’est un bâtisseur doublé d’un  homme capable de calculer l’équilibre des forces d’une charpente. Il connaît le bois, il sait où se le procurer, sans doute du côté de Tyr où foisonnent les cèdres du Liban. Il sait s’asseoir et  réfléchir avant de couper, de hisser, de bâtir. Le jeune Jésus chantera un jour cette prudence apprise auprès de ce père adoptif quand il citera la petite parabole … qui veut bâtir une tour, commence par s’asseoir  (Luc 14, 28). Joseph,dont le nom signifie celui qui est caché, est l’humble veilleur de la famille que Dieu a préparée pour accueillir son fils sur la terre. Celui qui protège, il sera l’image du Père pour l’enfant Jésus. 

 

Il est sans aucun doute le premier surpris par ce qui lui arrive. Il peut bien s’inquiéter en effet de ce que Marie attende un enfant avant même qu’ils n’aient vécu ensemble. On imagine facilement le sommeil agité de toutes  ces nuits-là ! Il y eut alors un songe mystérieux qui lui fit rejoindre le désir de ne pas dévoiler le secret qu’il portait de n’être pour rien dans la naissance de cet enfant… Il ne doute pas que Marie porte aussi en elle ce grand mystère qu’il ne saisit pas. La Parole de Dieu intervint… il se laisse alors saisir par l’imprévu, il accepte la responsabilité que Dieu lui confie, garde le silence  et prends Marie chez lui ; en cela l’Evangile reconnait qu’il est juste et droit, ami de Dieu v.19.

Aucune parole, seules quelques initiatives nous sont rapportées. Rien ne se passera comme il aurait aimé le prévoir.Plusieurs fois il se met en route sans l’avoir choisi ; d’abord pour son pays d’origine, vers Bethléem,  puis vers l’Egypte, enfin vers Nazareth. Joseph est un homme en marche. Il ne s’installe pas.  Après l’épisode du Temple où il retrouve l’enfant confié au milieu des docteurs, Joseph disparaîtra du récit sur Jésus. Il lui aura seulement donné de devenir un homme, d’apprendre un métier d’homme. Jésus sera aux yeux de tous le fils du charpentier. 

Quelle fierté pour lui lorsqu’arrivant au ciel il se rendit compte que la lignée de sa famille, celle de David,  avait été choisie pour offrir une famille au Fils de Dieu qui n’avait aucune expérience de l’existence humaine apprenne de lui ce qu’il en était d’être un fils d’homme. Joseph fut celui qui lui fit faire ses premiers pas d’homme sur notre terre.

                                                                                              Mgr Jacques Turck+

st joseph et l'enfant Jésus.jpg
st joseph et l'enfant Jésus.jpg ©

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.