0
Enseignements et prières
Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 5
Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 5

| F. Nicolas Burle, o.p.

Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 5

20201005 lundi.mp3 ©

Cette neuvaine, préparée par le Frère Nicolas Burle*, est destinée à tous, mais particulièrement à ceux qui voudront préparer leur cœur à se consacrer, le 10 octobre, au Cœur-Sacré de Jésus

Lundi 5 octobre - Ste Faustine Kowalska

Un cœur prêt 

Evangile selon saint Luc 10, 25-37 : « Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

          Chacun de nous entend des cris de personnes blessées autour de lui. Mais combien d’entre nous sommes compétents pour y répondre ? Nous ressemblons alors au prêtre et au lévite : nous prions, nous connaissons la Parole de Dieu mais nous sommes incapables de panser des blessures. Nous ne savons pas comment on transporte un blessé et nous n’avons d’ailleurs pas prévu de monture. Nous ne connaissons même pas d’auberge pour abriter un convalescent. De plus, nous sommes sortis sans argent. Alors nous passons notre route. Pour servir, il ne suffit pas d’être de bonne volonté. Il faut aussi être compétent.

          Prier, cela s’apprend. Lire la Parole de Dieu, cela s’apprend. Évangéliser, cela s’apprend. Accompagner, cela s’apprend. Animer un groupe, cela s’apprend. S’engager en chrétien dans les débats de notre temps, cela s’apprend. Communiquer de façon enthousiasmante, cela s’apprend. Savoir transmettre une mission et non s’y accrocher, cela s’apprend. Être humble et pour autant être respecté, cela s’apprend. Être saint, cela s’apprend. En imitant les saints qui nous ont précédés et qui avaient les mêmes forces et les mêmes faiblesses que nous.

          Me consacrer au Seigneur, c’est aussi décider désormais de consacrer des temps de formation pour être un chrétien utile et actif dans notre monde.

Dieu, qui as confié à sainte Faustine la charge de diffuser les immenses richesses de ton infinie miséricorde, accorde-nous, par son intercession et à son exemple, d’avoir pleinement confiance en ta bonté et d’accomplir généreusement les œuvres de la charité. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur.

-Notre Père

-10 Je vous salue Marie

-Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit pour les siècles des siècles.

Amen

*Le Frère Nicolas Burle, dominicain, attaché au couvent de Lille, est Aumônier Général des Scouts Unitaires de France. Son dernier livre, 'La messe est (bientôt) finie ?' vient d'être publié aux éditions du Cerf.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription