1
Enseignements et prières
Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 1
Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 1

| F. Nicolas Burle, o.p.

Neuvaine avant la veillée du 10 Octobre 2020 - Jour 1

20201001 Jeudi 1.mp3 ©

Cette neuvaine, préparée par le Frère Nicolas Burle*, est destinée à tous, mais particulièrement à ceux qui voudront préparer leur cœur à se consacrer, le 10 octobre, au Cœur-Sacré de Jésus

Jeudi 1er octobre – Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face

Le plus grand cœur

Evangile selon saint Matthieu 18,1-2  :  À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? » Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux.

          La première réponse de Jésus est un geste : il plaça un enfant au milieu d’eux. C’est le surgissement d’un petit dans un monde de grandes personnes. De l’enfance dans un vieux monde. De celui qui ne sait pas parler – infans en latin – au milieu de ceux qui ont habituellement la parole, pour les faire taire et qu’enfin, ils écoutent.

          La seconde réponse de Jésus est une parole de conversion : « « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. » Que signifie changer pour devenir un enfant ? Il me semble que c’est faire ce que font les enfants pendant la plus grande partie de leurs journées : aller à l’école. Notre école s’appelle la messe. On y apprend à écouter la Parole de Dieu. On s’y nourrit du corps et du sang du Christ pour être présents réellement à notre monde. On y apprend à se donner comme le Christ se donne, à aimer comme il aime.

          « Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. » Se faire petit comme cet enfant, c’est accepter de se mettre à la hauteur d’un enfant. Se mettre assis avec lui pour jouer. Se mettre à genoux devant lui pour prier. Si les grandes personnes ne se mettent jamais à genoux, comment les petits enfants pourront-ils comprendre qu’il existe quelqu’un de bien plus grand que les grandes personnes ? Se mettre à genoux : voici notre première geste pour une consécration.

Dieu qui ouvres ton royaume aux petites et aux humbles, donne-nous de marcher avec confiance sur les pas de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, pour obtenir ainsi la révélation de ta gloire. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur.

-Notre Père

-10 Je vous salue Marie

-Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit pour les siècles des siècles.

Amen

*Le Frère Nicolas Burle, dominicain, attaché au couvent de Lille, est Aumônier Général des Scouts Unitaires de France. Son dernier livre, 'La messe est (bientôt) finie ?' vient d'être publié aux éditions du Cerf.

Répondre à () :


Captcha
Asselin | 01/10/2020 08:20

3

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription