0
En ces temps d'Espérance
Jour 9: un seul Père

| MdSJ

Jour 9: un seul Père

Jeudi 19 - Un seul Père.mp3 ©

JEUDI 19 MARS – Un seul Père

Matthieu 23.8 Ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé.

En lisant cet ordre de Jésus, nous pouvons nous interroger. Comment Jésus appelait-il Joseph ? Monsieur ? Le mari de Marie ? Non, il l’appelait père. Abba. C’est d’ailleurs avec Joseph son père qu’il allait chaque sabbat à la synagogue écouter le Rabbi. Mais Jésus nous demande de ne pas nous arrêter à nos pères et à nos maîtres parfois défaillants de la terre. Seul le Père des cieux est vraiment père. C’est lui qui nous apprend à être des pères sur la terre et à rejeter les fausses images de pères écrasants ou absents qui peuplent notre mémoire et notre imagination.

La vie de Joseph nous est en grande partie cachée, nous ne connaissons pas de paroles de lui, il disparaît de l’évangile sans que nous sachions ce qu’il est devenu. Serait-il lui aussi un père absent ? Pourquoi lui donner aujourd’hui une telle importance ? Parce que l’évangile le place à des moments décisifs et parce que nous le découvrons, tout entier, dans cette simple phrase de son fils : « Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. »

Heureux Joseph qui s’est abaissé au rang de serviteur et qui a été élevé au rang de protecteur de l’Église ! Heureux Joseph qui s’efface sans rien retenir à lui pour laisser Jésus seul dans la lumière ! Heureux le serviteur fidèle entré dans la joie de son maître ! Oui en vérité, « le Seigneur était avec Joseph, et tout lui réussissait. »

Saint Joseph, nous rendons grâces au Seigneur pour toutes les merveilles qu’il a faites pour vous. Nous vous remercions pour votre tendre sollicitude pour nos familles. Nous vous sommes infiniment reconnaissants pour toutes les prières que vous avez portées à votre Fils afin qu’elles soient exaucées.

  • Notre Père
  • 10 Je vous salue Marie avec la clausule : « Jésus, le fruit de vos entrailles, fils de votre époux Joseph, est béni. »
  • Gloire au Père, au Fils et au saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.
     

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.