0
Saint Joseph
Jour 4 : Retour à la maison
Jour 4 : Retour à la maison

Jour 4 : Retour à la maison

Samedi 14 - Retour à la maison.mp3 ©

SAMEDI 14 MARS – Retour à la maison

Luc 2,3-5 Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine. Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David. Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte.

« Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai », avait ordonné le Dieu unique à Abraham, père des croyants. La scène semble se rejouer à l’envers : Joseph, modèle du disciple, retourne à la maison de son père sur ordre de l’empereur, le soi-disant demi-dieu.

Mais la grâce de Dieu est toujours efficace : elle produit toujours l’effet qui a été décidé par le Père quels que soient les événements du monde. La Parole de Dieu annoncée par tous les prophètes s’accomplit : c’est bien de Bethléem que devait venir le Messie.

Cependant, la grâce de Dieu est toujours inattendue. Personne n’imaginait que Dieu lui-même viendrait en notre monde, que le Tout-Puissant se ferait tout petit. Que le Verbe deviendrait enfant, littéralement celui qui ne peut parler. Que le Christ commencerait son règne dans Bethléem, la bien-nommée « maison du pain », là où naît le Sauveur, dans une mangeoire. Et dans la nuit de Noël, les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né et « le Seigneur était avec Joseph, et tout lui réussissait. »

Saint Joseph, apprenez-nous à être confiants dans la grâce de Dieu, toujours efficace car Dieu tient toujours ses promesses. Apprenez-nous à accueillir la grâce de Dieu, toujours inattendue car Dieu nous surprend chaque jour et nous dépasse de toute part.

  • Notre Père
  • Je vous salue Marie avec la clausule : « Jésus, le fruit de vos entrailles, don de Dieu, est béni. »
  • Gloire au Père, au Fils et au saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.
     

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription