0
Saint Joseph
Les mille et un miracles de saint Joseph

Les mille et un miracles de saint Joseph

L’intercession de saint Joseph a une originalité : son sens du concret. Ses réponses sont parfois stupéfiantes de précision. Les sanctuaires de Cotignac (Var), d’Espaly (Haute-Loire) ou encore la Maison Saint-Joseph de Namur (Belgique), reçoivent des milliers de courriers, les fameuses « lettres à saint Joseph ». Les expéditeurs n’hésitent pas à y glisser un plan du logement souhaité, une date butoir…

Lire l'article complet de Famille Chrétienne

Les hommes, attirés par saint Joseph

Là-bas, loin dans l’ombre bleue des pins maritimes, s’élève le sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces, voisin des bénédictines. Sept Frères de la Communauté Saint-Jean y accueillent les pèlerins. Parmi eux, de plus en plus de pères de famille, note Frère Jean. « Ils se tournent vers saint Joseph pour lui demander de les aider à être de bons époux et de bons pères. On fait appel à lui de façon plus forte, peut-être à cause des secousses que subi de la paternité. » « Saint Joseph est un exemple pour notre temps, il est le contraire de ce que la société essaie de promouvoir, l’individualisme, l’efficacité… », souffle la Sœur bénédictine. Un flot de pèlerins déferle désormais à Cotignac. Lors de la grande solennité du 19 mars, ils sont cinq mille à venir l’honorer – quinze fois plus qu’il y a vingt ans. Les apparitions de la Vierge Marie, portant l’Enfant-Jésus, et de Joseph, font de ce village le seul au monde visité par la Sainte Famille. « Les familles y sont attirées », sourit Frère Jean.

Gaëlle, son époux et ses trois enfants, aiment se mêler aux pèlerins. Sur leurs lèvres, deux mots : « Rendre grâce ». À 38 ans, la jeune femme désespérait de se marier. Sa sœur, de retour de Cotignac, lui envoie une carte postale. « Elle me dit qu’elle avait prié pour moi et que je n’avais plus qu’à remercier sans savoir quelle grâce saint Joseph allait m’envoyer. Je commence une neuvaine de remerciement. Une dizaine de jours plus tard, je rencontrais mon mari. » Peu après la naissance de leur premier enfant, la jeune famille a pris la route vers le sanctuaire de Provence : « Pour remercier notre intercesseur et lui présenter Joséphine ». Là, près de la fontaine, veille saint Joseph. Avec tendresse, il enlace l’Enfant-Jésus. Dans ses bras, il y aura toujours une place pour ses enfants bien-aimés.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.