0
En ces temps d'Espérance
100ème anniversaire de la proclamation de Marie patronne de France
100ème anniversaire de la proclamation de Marie patronne de France

| Olivier Bonnassies 706 mots

100ème anniversaire de la proclamation de Marie patronne de France

En ce 2 mars, mercredi des cendres, nous commémorons un double centenaire. Celui de la proclamation de Marie comme patronne principale de la France et celui de la proclamation de Ste Jeanne d'Arc comme patronne secondaire de notre pays.

Le 2 mars 1922, le pape Pie XI, qui venait de succéder au pape Benoît XV sur le trône de Pierre, a proclamé Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de France et sainte Jeanne d’Arc patronne secondaire. En réponse à une demande unanime des évêques de France, cet acte très important marquait la reconnaissance solennelle par l’Église de ce lien extraordinaire qui existe depuis toujours entre Marie et la France, en écho au « vœu de Louis XIII », acte très solennel aussi, par lequel le pouvoir civil avait, de son côté, consacré officiellement la France à la Vierge Marie en 1638, à travers une loi fondamentale enregistrée par le Parlement.

Dans sa lettre apostolique Galliam, Ecclesiae filiam primogenitam, du 2 mars 1922, Pie XI rappelle que : « Le royaume de France est le royaume de Marie ». Il « déclare » et « confirme » que « la Vierge Marie Mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le Ciel, a été régulièrement choisie comme principale patronne de toute la France auprès de Dieu, avec tous les privilèges et les honneurs que comportent ce noble titre et cette dignité… », en précisant qu’il ne fait que reconnaître un état de fait puisque les Français se comportent déjà comme si la Vierge Marie était leur patronne et la Mère de Dieu elle-même apparaît et intervient spécialement en France comme si elle lui était naturellement consacrée depuis toujours.

Le 100ème anniversaire de cet acte extraordinaire tombe aujourd’hui, le 2 mars 2022, c’est-à-dire, de manière assez étonnante, le mercredi des Cendres, début du Carême, dans un contexte très particulier de tensions et de crises qui apparaît d’une certaine manière comme un appel spécial, à prier, à faire pénitence et à s'engager spécialement de diverses manières en se tournant résolument vers Marie, patronne de France, « Marie qui défait les nœuds » qu'aime à prier le pape François, en lui confiant très spécialement le monde, notre pays et chacun de nous.

C’est ce à quoi nous invitent une vingtaine de mouvements rassemblés dans le projet « 100 étoiles pour Marie » qui se lance aujourd’hui. En plus des engagements de prière et de pénitence qui peuvent être pris dès aujourd’hui, ils proposeront toute une série d'actions spéciales pour marquer cette année spéciale et renouveler la consécration de notre pays à Jésus et à Marie, autour notamment de 3 grandes dates :

Le 15 août, fête de l’Assomption de la Vierge Marie, dans chacun des diocèses de France seront organisés des pèlerinages en l’honneur de Marie convergeant en étoile vers le lieu choisi par l’évêque du diocèse pour la célébration de la messe du 15 août en son diocèse (cathédrale, basilique, sanctuaire dédié à Marie, etc.). Ces pèlerinages d’une durée libre d’un à quelques jours, s’élanceront derrière une « étoile » placée sur une bannière, en tête de cortège, qui sera remise à chaque « route » recensée, coordonnée par un « référent » local.

Le 22 août, fête du Couronnement de la Vierge Marie, tous ceux qui le souhaitent se rendront avec leurs « étoiles » à Paray‐le‐Monial pour un acte de consécration national aux Cœurs unis de Jésus et de Marie de tous les diocèses participants et de toutes les personnes et familles qui auront fait une démarche d’engagement et de consécration pendant l'année.

Le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, en collaboration avec l’association Merci Marie, la tradition lyonnaise de la fête des lumières sera étendue à toutes les villes et villages dans lesquelles cela pourra être organisé.

Aujourd’hui, peut-on rester sans rien faire ? Souvent nous nous demandons comment nous pouvons influer sur le cours des choses et nous avons l’impression d’être impuissants et d’être dépassés par tant de choses, tant de forces, tant de fatalités. Mais la Vierge Marie dans toutes ses apparitions ne cesse en effet de nous appeler à utiliser d’abord ses armes à elle : la prière et le jeûne qui aident à notre conversion et ont une efficacité particulière pour combattre toute forme de mal. Notre apport peut-être très puissant et il est à portée de main contre la guerre et les fléaux. Cette année 2022 remplie d’incertitudes, de menaces et de défis nous invite très certainement à faire beaucoup plus que d'habitude et à prendre des engagements particuliers en ce Carême qui commence et durant toute cette année du 100ème anniversaire !

Répondre à () :

| | Connexion | Inscription